S’installer au Canada : cinq choses auxquelles il faut s’habituer pour bien vivre dans votre nouveau pays

Published July 6, 2022.

Durée de lecture estimée : 3,5 minutes

En résumé :
  • Les nouvelles et nouveaux arrivants ont parfois du mal à s’adapter aux différents aspects de la vie au Canada.
  • Quelques mesures qu’ils et elles peuvent prendre pour faciliter leur transition.
  • Les nouvelles et nouveaux arrivants devraient se familiariser avec les nombreuses ressources et aides gratuites ou peu coûteuses qui les entourent pour faciliter leur installation au Canada.

Pour certaines personnes nouvellement arrivées, c’est la météo. Pour d’autres, c’est trouver un bon café.

Certaines personnes nouvellement arrivées prennent du temps à s’adapter à la vie au Canada. Le processus lui-même est très différent d’un individu à l’autre. Les responsables de l’établissement des nouvelles et nouveaux arrivants sont là pour vous aider à traverser cette période d’adaptation. Ce sont des professionnel·le·s engagé·e·s et empathiques qui travaillent pour soutenir les personnes immigrantes et réfugiées en  les aidant à trouver un logement, à établir  leur carrière, à trouver des services de santé mentale et à les habituer à vivre dans leur nouveau pays.

Le Moulin Microcrédits a contacté l’équipe du YWCA de Saint-Jean de Terre-Neuve qui s’efforce d’aider les nouvelles et nouveaux arrivants à devenir des membres autonomes et prospères de la communauté. Chaque jour, les membres de l’équipe, soit Ana Perez Rico, Nadia Duman et Kimberly Offspring (photo ci-dessous), répondent aux questions de personnes immigrantes et réfugiées récemment arrivées. Ils et elles s’efforcent de résoudre les problèmes complexes de la vie quotidienne comme les transports publics, l’achat de vêtements d’hiver et la création d’un nouveau réseau de proches pour les personnes seules et isolées.

Headshot_1_Ana Headshot_2_Nadia Headshot_3_Kimberly

Le personnel du YWCA de Saint-Jean de Terre-Neuve partage ses conseils pour que les nouvelles et nouveaux arrivants puissent bien vivre au Canada. De gauche à droite : Ana Perez Rico, coordinatrice de programme, Nadia Duman, coordinatrice de la transition professionnelle et Kimberly Offspring, coordinatrice des services 2SLGBTQIA+.

Voici quelques-uns de leurs meilleurs conseils pour aider les nouvelles et nouveaux Canadiens  à vivre une transition plus douce au moment où ils ou elles commencent leur nouvelle vie au Canada.

Conseil no 1 : Apprenez à connaître votre système de transport collectif local

Avec l’augmentation sans précédent des prix de l’essence, les transports en commun n’ont jamais été aussi rentables. Trouvez les meilleurs itinéraires pour vous rendre au travail, à l’école ou pour vous déplacer dans votre nouvelle collectivité. Téléchargez une carte des transports en commun sur votre téléphone et familiarisez-vous avec les différentes routes. Votre meilleure option est-elle le train, l’autobus ou le métro? La réponse dépend de la région dans laquelle vous vous déplacez. Apprenez à connaître les arrêts les plus proches de chez vous et déterminez si un abonnement mensuel ou hebdomadaire est le meilleur investissement. Certaines sociétés de transport ont leurs propres applications qui donnent accès à des renseignements pratiques, comme les retards des autobus, le déplacement en temps réel des véhicules et l’état des pannes du système.

Conseil no 2 : N’oubliez jamais l’importance d’avoir une garde-robe d’hiver

Dans la plupart des régions du Canada, les vêtements d’hiver comme les bottes, les vestes et les gants isolés et résistants aux intempéries sont indispensables. Dans certaines villes, des bottes à traction sur glace ou des crampons peuvent faire toute la différence. Les hivers canadiens sont parfois froids, mais toutes les régions ne connaissent pas le même type de temps froid : les provinces de l’Atlantique ont tendance à avoir des hivers très humides avec des températures fluctuantes ; alors que les hivers des Prairies peuvent être plus secs, mais sont marqués par des vents d’un froid glacial. Tenez également compte du relief de votre ville. Si vous vivez dans une ville où il y a beaucoup de collines, avoir une traction supplémentaire pour marcher et prendre le bus peut être très utile. Votre arme secrète? Gardez votre visage et vos extrémités couverts en hiver pour éviter les engelures.

Conseil no 3 : Rejoignez les groupes communautaires locaux

Les nouvelles et nouveaux Canadiens ont parfois de la difficulté à se faire de nouveaux proches et à trouver une communauté. Commencez par simplement chercher sur Google les groupes communautaires locaux qui pourraient vous intéresser, comme les organisations culturelles et religieuses, les associations professionnelles ou les groupes de danse, d’art ou autres qui se réunissent en personne ou virtuellement. Vous trouverez peut-être un certain nombre d’options gratuites ou peu coûteuses qui vous permettront de rencontrer de nouvelles personnes, de nouer des liens professionnels, de rester en forme, de renforcer votre santé mentale et de vous amuser!

Conseil no 4 : Apprenez à connaître vos droits en tant que travailleur ou travailleuse

En tant que nouvelles et nouveaux arrivants, il est possible que vous éprouviez de la difficulté à établir votre carrière et à naviguer dans le milieu du travail canadien. Une bonne pratique consiste à lire les documents provinciaux, comme les lois sur les normes du travail de votre province, pour vous familiariser avec vos droits en tant qu’employé·e. Vous avez peut-être droit à une indemnité de congé, à des congés de maladie ou à des limites quant au nombre d’heures que vous pouvez travailler. Il est important de comprendre ces détails pour éviter d’être victime de pratiques abusives d’un employeur. 

Conseil no 5 : Découvrez tous les outils  de soutien à votre disposition

Dans le cadre de son travail et de son expérience, l’équipe du YWCA de Saint-Jean de Terre-Neuve a constaté que certaines personnes nouvellement arrivées éprouvent des difficultés financières et de sécurité alimentaire ou ont parfois besoin de conseils juridiques, peu de temps après leur arrivée au Canada. Presque toutes les villes canadiennes offrent des services de soutien essentiels pour aider les personnes nouvellement arrivées à surmonter ces difficultés. Qu’il s’agisse de banques alimentaires locales, de cliniques juridiques ou fiscales communautaires sans but lucratif ou d’organismes d’établissement locaux comme le YWCA, ces ressources peuvent vous aider à trouver des réponses et à résoudre des problèmes urgents.

Saviez-vous que Le Moulin Microcrédits offre des prêts à faible taux d’intérêt pour aider les personnes immigrantes et réfugiées qualifiées à payer les coûts associés à l’obtention d’un permis d’exercice et les frais d’éducation et de développement professionnel au Canada? Découvrez comment nos prêts abordables peuvent vous aider, ici.

Voici quelques ressources utiles qui vous aideront à vous habituer plus rapidement à la vie au Canada.

Les personnes immigrantes font face à des défis particuliers en milieu de travail affectant leur santé mentale, leur inclusion et leur efficacité

Commencez votre vie au Canada

Droits en milieu de travail

Nouvelles et nouveaux arrivants : trouvez des services gratuits près de chez vous

Trouvez votre YWCA

Categorized in: Le parcours des nouvelles et nouveaux arrivants,