L’avenir du milieu de travail dans un monde post-pandémie

Published May 28, 2021.

La pandémie de COVID-19 et les bouleversements économiques qui en découlent à l’échelle mondiale ont transformé la façon de travailler de nombreuses organisations. Les mesures sanitaires établies par les gouvernements fédéral et provinciaux ont forcé plusieurs entreprises à s’adapter rapidement face aux contraintes posées par de telles mesures en matière de recrutement, d’approvisionnement et de profitabilité. L’avenir est toujours incertain un an après le début de la pandémie. Alors que les entreprises prévoient un retour au bureau, une chose est toutefois certaine : l’adoption de mesures pour favoriser la sécurité des employé·e·s, leur productivité et leur santé mentale sera au cœur des priorités. Afin d’assurer le succès du retour au bureau dans un monde post-COVID-19, il sera essentiel de repenser le monde du travail et le soutien à fournir aux équipes dans ce nouveau contexte.

Il est peu probable que soient levées les mesures sanitaires mises en place durant la pandémie, maintenant que nous sommes habitué·e·s à laver régulièrement les surfaces, à désinfecter nos mains, à pratiquer la distanciation sociale et à porter le masque. Cela vaut également pour la santé mentale.

Au cours de la dernière année, plusieurs personnes ont vécu de la peur, de l’anxiété et du stress en raison de la pandémie de COVID-19. Selon Statistiques Canada, 38 % de la population canadienne dit avoir souffert de solitude et d’isolement. Plusieurs entreprises ont commencé à offrir un soutien additionnel à leurs employé·e·s qui vivent des problèmes de santé mentale en permettant des horaires flexibles, en augmentant le nombre de jours personnels ou de maladie et en encourageant de bonnes habitudes pour prendre soin de leur santé mentale. Ces nouvelles mesures demeureront fort probablement après la pandémie, puisque les employeurs constatent les avantages d’avoir des équipes engagées et en santé.

Plusieurs employeurs ont également investi dans la formation de leurs employé·e·s au cours de cette période. De compétences techniques aux compétences interpersonnelles comme la communication, la résolution de problèmes, l’intelligence émotionnelle et la créativité, ces formations offrent aux équipes les outils leur permettant de se réaliser professionnellement. Par conséquent, plus de 60 % des employé·e·s au Canada affirment avoir augmenté leur productivité et leur confiance envers leurs employeurs. Alors que les activités reprennent peu à peu leur cours, les employeurs peuvent bénéficier de la formation et du développement professionnel de leurs employé·e·s, qui contribuent au maintien et à la hausse de la productivité.

Après une année de télétravail, plusieurs personnes se demandent si elles doivent s’attendre à un retour au bureau. Bien que plusieurs médias indiquent que le travail à distance est là pour de bon, nombreuses sont les entreprises à ne pas en être convaincues. Elles redéfinissent les espaces de travail partagés et évaluent ce qui fonctionne avec le travail à distance et le travail en présentiel — et ce qui mérite d’être amélioré. Le débat se poursuit à savoir si la productivité a augmenté, si elle a diminué ou si elle est demeurée la même depuis que le télétravail est devenu la norme. Nous ne savons pas encore à quoi ressemblera le milieu de travail, mais une chose est claire : les employé·e·s veulent pouvoir choisir l’option qui leur convient le mieux entre le travail à domicile ou le travail au bureau. Il y a de fortes chances que nous verrons un mélange des deux.

Personne ne sait ce à quoi le monde ressemblera une fois la pandémie derrière nous. Les entreprises devraient planifier l’organisation du travail à l’ère post-pandémie en assurant un environnement sécuritaire dans lequel les employé·e·s jouissent d’une liberté, d’une flexibilité et d’un appui pour se sentir bien dans leur travail. En repensant le milieu de travail, les employeurs et les employé·e·s devraient se préparer à faire face à une nouvelle réalité et à saisir les occasions qui découleront d’un monde post-pandémie.

Categorized in: Planification et réussite professionnelles,